Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

HYDRASIL, le tilleul.

nephret #Textes



Surgi de mon enfance, il est là, majestueux, sage et vénérable... d'où m'est venu son nom? Quels méandres ma pensée a-t-elle suivi pour me chuchoter ce nom, Hydrasil, venu de la nuit des temps.
Je me surprends à lui parler, à me confier à  lui, comme je le faisais à cet autre Hydrasil, le tilleul de mes grands-parents.
Je le regarde et tout s'apaise au fond de moi. Je ressens profondément sa bonté, sa générosité. Sa protection empreinte de force et d'énergie me cajole jusqu'à  l'âme.
C'est mon ami, mon seul, mon véritable ami. Je lui dis des mots  de tendresse et d'amour. Je lui confie toutes mes pensées. Il m'est impossible d'arriver ou de quitter le domaine  sans passer d'abord vers lui. Caresser son tronc, me blottir contre lui.
En arrivant, je le salue, d'abord à quelque distance respectueuse, et puis, quand je <sens> qu'il m'a reconnue, je m'approche lentement. Je caresse l'écorce doucement en lui parlant tout bas. Nous nous retrouvons. Je fais lentement le tour de son tronc imposant et face à l'est, je me blottis contre lui, la tête en arrière, appuyée contre son flanc, le dos calé dans un repli de l'écorce. Alors, c'est merveilleux. Tout s'apaise. Je respire lentement, profondément, et un calme infini s'insinue en moi. Je suis vivante, aérienne, véritablement vivante.
Dans cet instant, lovée contre mon vénérable ami, je me sens libre, vraie, vivante, invulnérable. Je ne sais pas expliquer avec des mots, mais j'ai la certitude absolue qu'il est <conscient> de ma présence, qu'il m'accepte et que lorsque je lui parle, il ressent mes émotions, mes joies, mes doutes, mes peurs, et que lorsque, les mains en coupe, je lui dis que je l'aime, je sais qu'il me comprend.
Peut-on réellement aimer d'amour un arbre? OUI, mille fois OUI. D'un amour extraordinaire, infini.
Quand je m'en vais, je lui confie le domaine, et surtout l'homme que j'aime, Richard. parce que je sais qu'ils s'aiment aussi tous les deux et que mon ami Hydrasil veille sur lui et le protège.
Je lui promets de revenir bien vite pour reprendre notre dialogue.
Et je le remercie, du fond du coeur,de me faire grandir et croître en sagesse.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

meme+yoyo 15/06/2009 11:04

C'est beau d'être aussi proche de la nature. L'amour n'est pas qu'un sentiment humain. La nature n'est-elle pas en train de se rebeller des maux que lui fait subir l'homme ! Bisous! Yolande

meme+yoyo 15/06/2009 10:59

Bonjour, la nature est souvent proche de nous. La nature ne se rebelle t'elle pas des maux de l'humain. L'Amour n'est pas donné qu'aux hommes.

nephret 15/06/2009 12:10


Bonjour Meme+yoyo,
Merci pour ta visite et tes commentaires amicaux et encourageants.
Vois-tu, je ne pense pas que la nature se rebelle...elle EST. De toute éternité, sage et patiente. Nous sommes si petits.
Les hommes la font souffrir, c'est vrai, mais elle sait reprendre ses droits le moment venu. Il faut lui faire confiance. Le temps ne compte pas pour elle, et c'est rassurant.
Je te souhaite une belle et bonne journée.
Amicalement
Sylvie


RSS Contact