Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

Lettre d'Amour

nephret #Lettres d'amour
Chacun de nous a, un jour, écrit des mots d'amour.
Ils sont parfois restés secrets, la peur de se livrer, de se sentir vulnérable, est un frein puissant qui empêche de dire, de SE dire.... et on reste floué, frustré de ces mots qui n'ont pas vu le jour.

J'ai reçu et écrit de belles lettres d'amour....

Alors, au fil du temps, je vous les livrerai... et je suis sure que mes mots trouveront en vous l'écho d'un amour passé (ou présent) et qu'ainsi ils vivront une nouvelle vie.

Merci de me lire....




A Toi que j’aime….

 

 

Comment te dire avec des mots éculés, tous les sentiments qui m’agitent, qui bruissent et bourdonnent, frémissent au-dedans de moi. Il faudrait inventer un nouveau dictionnaire, créer des mots tout neufs, des mots à nous, des….. qui n’auraient jamais servi, que personne n’aurait utilisé avant.

Le plus extraordinaire, dans tout çà, c’est la genèse de notre histoire.

Le genre « bouteille à la mer » ou « exutoire », nous permettant, à toi comme à moi, d’aller un pont plus loin, de  continuer la route, d’avancer tant bien que mal dans une vie qui nous pesait un peu, une vie parfois terne et sans joie véritable.

Qui peut dire ce que la vie réserve ?

Je reste toujours étonnée et troublée, admirative aussi, devant ce sentiment surprenant qui nous a cueillis presque immédiatement. D’abord cette reconnaissance insolite de nos peaux jumelles, et puis par petites touches, cette entente tacite de nos corps et la découverte émerveillée de notre symbiose intellectuelle, cette complicité qui ne se dément pas.

Le temps…. Savoir prendre le temps, l’apprécier, le déguster… Ne pas vouloir aller trop vite. Je sais bien qu’il nous est compté puisque nous ne sommes plus à l’aube de nos vies, mais le temps se venge toujours de ce que l’on fait sans lui.

Il faut savoir donner du temps au temps.

Et puis…

 

Nous avons encore tant à découvrir l’un de l’autre, tant à découvrir ensemble. Nous changerons aussi, avec le temps, nos aspirations ne seront pas toujours les mêmes, et cela aussi est stimulant.

Pas un seul jour à venir où je n’aurai une pensée pour toi, pas un seul jour où tu ne seras pas. C’est un miracle, et c’est très doux.

Je te l’ai déjà dit et redit, mais je ne lasse pas de la musique de ces mots. « Je T’aime ». –plus que des mots, c’est la mélodie du bonheur, le chant de vie qui illumine mon cœur.

Et aussi cette certitude insensée de notre pérennité. Il y a en toi tant de belles choses, tant de douceur et de tendresse inemployées, tant d’envie de vivre, tant de désir et d’amour, que je reste fascinée et séduite par l’homme merveilleux que tu es.

Bien sur, tu as des failles et des faiblesses, des doutes, des interrogations, mais cela aussi fait que je t’aime. Tes remises en question, il faut les transcender. Acceptes d’être bon avec toi, sois aussi indulgent pour toi que tu l’es pour les autres. Toi qui tolère tant de faiblesse chez les autres, chez l’Autre, aimes-toi autant  que tu m’aime. L’homme que tu es mérite bien cela.

Sinon, comment pourrais-je espérer trouver grâce à tes yeux avec mes excès, mes errances, mes folies, avec mes explosions de rage de vivre et mes envies en devenir, et je ne te parle pas du reste…...

Comment pourrais-je jamais mériter ton amour ?

Nous sommes ce que nous sommes, et, modestement, je nous trouve merveilleux…. Surtout toi.

Dire OUI à la Vie.

Oh, pas n’importe comment ! Pas simplement pour dire OUI.

Toute relation saine se structure autour de deux positions :

-          Prendre le risque de dire OUI, c'est-à-dire accepter d’aller plus loin,

-          Prendre, au contraire, le risque de dire NON, pas dans une position de refus, de rejet de l’autre, pas dans une position d’opposition, mais bien dans une position d’affirmation de soi, d’acceptation de soi.

Ces positions se déterminent souvent par une éclipsée :

ICI ET MAINTENANT

J’apporte ma pierre :

-          pour aller plus loin, (oui)

-          pour mettre un terme à la route (non)

Même si cela peut parfois être douloureux, un jour ou l’autre il faut prendre une décision. Rien dans ce monde n’est sans inconvénient.

Le bonheur passe par la conscience de l’instant présent :

CARPE DIEM

Dans ma vie, il m’est arrivé de dire NON, de dire ça suffit, pour préserver mon intégrité physique, morale ou intellectuelle. Ce fut souvent douloureux, toujours salvateur.

Aujourd’hui pour la première fois, j’ai envie de dire OUI, de dire OUI à la vie, comme lorsque tu m’as ouverte à l’amour et que du fond de moi est monté ce  OUI, à toi, à ta présence d’homme en moi.

Aujourd’hui, c’est  OUI, simplement  OUI.

 

Mais cela ne veut pas que tu doives dire oui, que tu t’impliques dans ce oui qui est Mon oui.

Je sais que, toi aussi, tu as envie d’aller plus loin.

Mon oui, c’est aussi mon acceptation totale et sans condition de vivre dans ton ombre, en marge de ta vie, discrète, secrète, patiente. Mon oui, c’est aussi la joie de te découvrir, de t’aimer, de te chérir sans contrepartie, sans demander autre chose que ce que tu peux me donner, et je sais que tu me donnes le meilleur de toi, la meilleure part, je te sais profondément sincère.

Ce que je te demande, comme un cadeau, c’est de ne jamais te sentir <obligé> vis-à-vis de moi. Tu es vrai et honnête. Nous avons la certitude de toujours nous retrouver, en parfaite harmonie, dans la joie et le plaisir renouvelés, dans la plénitude de nous.

Quelle que soit ta route, où que te mènent tes pas, je serai à tes côtés.

Mon Amour, mon tendre Amour, je voudrais t’apporter la liberté d’être, la paix et la sérénité, et tout l’amour du monde.

Je te donne cette petite phrase qui me suit depuis …… plus de quarante années :

       Ne laisse à personne le droit de détruire tes rêves. (Pas même à moi)

Tu es un être unique et merveilleux                     

Merci.

Je T’aime

Canelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact