Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

Réflexions...sur l'Amour....

nephret #Ecriture
Il suffit parfois d'un mot, d'un petit mot de rien, glissé au cours d'une phrase pour que jaillisse la réflexion.
<Quel est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à l'être aimé?>

(D'abord, il faut se dire qu'il n'y a pas de <sorte d'amour>, il y a l'Amour.
Mais il y a des degrés d'amour. Il ne faut pas exiger de l'Autre plus qu'il ne peut donner....mais accepter avec joie l'amour qu'il nous donne.)

L’AMOUR C’EST MAINTENANT.

 

Celui qui apprend percevra aussi qu'il n'y a pas de "sortes" d'amour. L'amour est d'une seule sorte. L'amour est l'amour. Chacun connaît, exprime et manifeste ce qu'il sait de l'amour.

L’amour c’est LA CONFIANCE.

L’expérience semble nous convaincre que seuls les fous ont confiance. Que seuls les fous croient en tout et accepte tout. Si c'est vrai, l'amour est alors la plus grande folie, car s'il n'est pas basé sur la confiance, la croyance et l'acceptation, ce n'est pas de l'amour.  Aimer veut dire s'engager sans garantie, se donner complètement dans l'espoir que notre amour produira de l’amour dans la personne aimée. L'amour est un acte de foi et celui qui est de peu de foi est aussi de peu d'amour. L'amour parfait serait celui qui donne tout et n'attend rien. Car si quelqu'un n'attend rien et ne demande rien, il ne peut jamais être déçu ou désillusionné.
Ce n'est que lorsque l'amour demande qu'il peut conduire à la souffrance. L'amour n'est amour que s'il est donné sans attente. On aime parce qu'on le veut, parce ce qu'on en retire de la joie, parce qu'on sait que la découverte et la croissance de soi en dépendent. Celui qui aime sait que la seule assurance dont il dispose réside en lui. S'il a confiance et s'il croit en lui-même, il aura confiance et il croira en l’autre. Il est avide d'accepter tout ce qu'il est capable de donner, mais il ne peut être certain que de lui, et il ne répond de personne que de lui. L'amour ne peut être que donné, exprimer librement. Il ne peut être ni capturé ni retenu car on ne peut ni l’attacher, ni le retenir. Il est en chacun et en chaque chose à des degrés divers et il attend de se réaliser. Il n’est pas séparé du moi. L'amour et le moi ne font qu'un. Il n'y a pas de sorte d'amour, l'amour est l'amour, il n'y a que des degrés en amour. L'amour est confiance, acceptation et croyance, sans garantie. L'amour est spontané et aspire à s'exprimer dans la joie, la beauté, la vérité et même les larmes. L’amour qui n’est pas total n’est pas l’amour. L’amour vit l’instant présent, il n'est ni perdu dans le passé ni abîmé de désir pour le lendemain.

L'amour, c'est MAINTENANT!

L'amour n'a de sens que s'il est vécu dans le présent.

L’amour c’est NOUS !


ICI ET MAINTENANT.

 

 L'AMOUR C'EST

 

L’amour c’est……

Détacher sa barque,
Partir pour les eaux profondes de la vie,
Entre le bleu du ciel et le bleu de la mer...

Aimer sans fin
Aimer à se perdre
Etre heureux du soleil
Etre heureux de l'écume et du vent.

Ne plus revenir aux rochers tristes de l'enfilade des jours,
Ne plus se briser à attendre que les marées s'arrêtent,
Ne plus clapoter à en perdre l'espoir,


Détacher sa barque,
Filer entre les écueils
Et, s'étendre, calme, serein, sur la plage de la confiance.

Il faut un jour détacher sa barque,
Prendre le risque de s'embarquer
Pour l'Amour sans condition.


Et laisser Dieu tenir les avirons.

 

Je T’aime

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
2ème Lettre de l'apôtre Paul aux Corinthiens:

13:4
L'amour use de longanimité ; il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas ; il ne s'enfle pas d'orgueil ;
13:5
il n'agit pas avec inconvenance ; il ne cherche pas son propre intérêt ; il ne s'irrite pas ;
13:6
il n'impute pas le mal ; il ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit avec la vérité ;
13:7
il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout.
13:8
L'amour ne périt jamais. Or y a-t-il des prophéties ? elles auront leur fin. Y a-t-il des langues ? elles cesseront. Y a-t-il de la connaissance ? elle aura sa fin.
13:9
Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie ;
13:10
mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est en partie aura sa fin.
13:11
Quand j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; quand je suis devenu homme, j'en ai fini avec ce qui était de l'enfant.
13:12
Car nous voyons maintenant au travers d'un verre, obscurément, mais alors face à face ; maintenant je connais en partie, mais alors je connaîtrai à fond comme aussi j'ai été connu.
13:13
Or maintenant ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande de ces choses, c'est l'amour.

Le prophète Khalil Gibran dit :  

Le discours sur l’Amour

 

Celui ou celle qui veut atteindre la paix doit pratiquer la droiture, l’humilité et être capable d’employer des mots doux et affectueux. Il ou elle sait vivre dans la simplicité et le bonheur, les sens apaisés, sans être avide ni se laisser entraîner par les émotions de la majorité. Qu’il ou elle ne fasse rien qui soit désapprouvé par les sages. Et voici ce qu’il ou elle contemple :

"Que tous les êtres soient en sûreté et heureux, et que leur coeur soit rempli de joie.

"Que tous les êtres vivants soient en sécurité et en paix, les êtres frêles ou forts, grands ou petits, visibles ou invisibles, proches ou lointains, déjà nés ou encore à naître. Que tous demeurent dans la parfaite tranquillité.

"Que nul ne fasse de mal à autrui. Que nul ne mette la vie d’autrui en danger. Que nul, par colère ou malveillance, ne souhaite de mal à autrui.

De même qu’une mère aime et protège son unique enfant au risque de sa propre vie, cultivons l’Amour Infini et offrons-le à tous les êtres vivants dans le cosmos entier. Laissons notre Amour Infini se répandre dans tout l’univers, au-dessus, en-dessous, et dans chaque direction. Notre amour n’aura aucun obstacle, notre coeur sera libéré de toute haine et animosité. Debout ou assis, allongé ou en marchant, tant que nous sommes éveillés, nous devons maintenir cette pleine conscience de l’amour en notre coeur. Ceci est la plus noble façon de vivre.

Libres de toute idée fausse, de toute avidité et des désirs des sens, vivant dans la beauté et réalisant la Compréhension Parfaite, ceux qui pratiquent l’Amour Infini transcenderont certainement Naissance et Mort.

 

 

Lorsque l'Amour...


«Lorsque l'amour vous fait signe, suivez-le,
Quoique ses voies soient rudes et escarpées.
Et lorsque ses ailes vous enveloppent, cédez-lui,
Quoique l'épée cachée parmi ses plumes puisse vous blesser.
Et lorsqu'il vous parle, croyez en lui,
Quoique sa voix puisse éparpiller vos rêves
comme le vent du nord saccage le jardin.
Car même s'il vous couronne, l'amour vous crucifiera.
Même s'il vous aide à grandir, il vous élaguera.
Même s'il s'élève à votre hauteur et s'il caresse les plus tendres de vos branches
qui frémissent sous le soleil,

Il s'enfoncera jusqu'à vos racines et secouera leur emprise dans la terre.
Comme des gerbes de blé, il vous récolte en lui-même.
Il vous bat pour vous dénuder.
Il vous tamise pour vous délivrer de votre son.
Il vous moud jusqu'à ce que vous blanchissiez.
Il vous pétrit pour vous assouplir.
Et puis, il vous soumet à son feu sacré,
pour que vous deveniez le pain sacré du festin sacré de Dieu.

Tout cela, l'amour vous le fera subir pour que vous connaissiez les secrets de votre cœur et que, par cette connaissance, vous deveniez une parcelle du cœur de la Vie.

Mais si, dans votre crainte, vous ne cherchiez de l'amour que sa paix et son plaisir, Alors vous feriez mieux de couvrir votre nudité et de vous écarter de son aire de battage, Pour gagner le monde sans raisons où vous rirez sans déployer tout votre rire, où vous pleurerez sans répandre toutes vos larmes.

L'amour ne donne rien que lui-même et ne prend rien que de lui-même.

L'amour ne possède pas, et ne veut pas être possédé,
Car l'amour se suffit à lui-même.
Lorsque vous aimez, vous ne devez pas dire: «Dieu est dans mon cœur»,
mais plutôt: «Je suis dans le cœur de Dieu. »
Et ne croyez pas que vous pourrez diriger le cours de l'amour, car c'est l'amour,
s'il croit que vous en valez la peine, qui dirigera votre cours.

L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir lui-même.
Mais si vous aimez et si vous devez éprouver des désirs,
faites que les vôtres soient ceux-ci :
Fondre et devenir un ruisseau courant qui chante sa mélodie dans la nuit.
Connaître la douleur d'une trop grande tendresse.
Être blessé par votre propre connaissance de l'amour,
Et vous laisser joyeusement saigner.
Vous réveiller le matin avec un cœur ailé
et rendre grâces pour une nouvelle journée d'amour.
Vous reposer le midi et méditer sur l'extase de l'amour.
Rentrer le soir chez vous avec reconnaissance.
Et puis enfin vous endormir avec une prière pour l'être aimé
qui vit en votre cœur et avec, sur vos lèvres, un chant de louanges.»

 

 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact