Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

Bonjour mon Blog

nephret #Poésie

 

 

 

DSC04383.JPGBonjour mon Blog…

 

Après des semaines d’absence … me voici de retour !

Le silence fut nécessaire à ce retour …

Le temps, mon ami de toujours, m’a aidé à évacuer les scories d’un passé douloureux, et à cicatriser.

Avec la joie retrouvée, est arrivé aussi  le bonheur d’aimer…

L’amitié intacte de ceux qui me soutiennent…

Et pour fêter ce retour à la vie, je suis allée me baigner cet après-midi avec mon amie Juliette.

Un 1er novembre, dans la Grande Bleue,…

Comme c’est bon de se sentir à nouveau vivante et libre

Merci la Vie…

Aujourd’hui est le premier des derniers jours de ma vie… Il est merveilleux, plein de promesses et d’amour.

 

*Je l'aime tant, le temps qui reste...
Je veux rire, courir, parler, pleurer,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir
J'ai pas fini, j'ai pas fini
Voler, chanter, parti, repartir
Souffrir, aimer
Je l'aime tant le temps qui reste
(* Texte de Jean-Lou Dabadie)

 

Mon pays c'est la vie


Il est si bon le temps de <Vivre>.
Je suis l'artisan de ma vie.
Nul autre que moi n'en n'est responsable
Je veux respirer à en être ivre
Aimer au plein de mes envies
Vieillir sensée, mais pas raisonnable

 


NO STRESS

 

- Je ne me mets pas en colère.
- Je ne me préoccupe pas.
- Je montre de la gratitude.
- Je travaille sur moi-même.
- Je suis bon envers toute personne et toute chose.

 

Et surtout, je retrouve mon essence d’être, avec une jubilation tendre et sereine.

 

Que la vie est belle quand on est là, ici et maintenant, au plein du cœur, au plein du corps…

 

Merci, merci, La Vie.

 

le-temps.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/vid [...] e-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après
24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.
35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude
Honnorat.

Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian
n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net
Répondre
F
bien contente de ton retour et de sentir en forme
Répondre
RSS Contact