Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

CERTITUDE

nephret #Lettres d'amour

Kanelle.jpg

 

CERTITUDE

 

Je te dis (péremptoire) que nous savons bien, tous les deux, que quels que soient les évènements, nous nous retrouverons pour ces instants doux , chauds et intenses qui  sont l’essence même de nos vies, et c’est une réalité….  Mais, alors comment expliquer cette inquiétude qui m’envahit soudain, au détour d’une pensée fugace, et qui me laisse en suspens au bord du vide, et qui s’estompe dès que ma pensée rejoint la tienne par-delà la distance.

 Respiration lente et profonde  de cette vie vibrante qui m’habite depuis que nos chemins se sont rejoints.

Sentiment de plénitude, flux et reflux, houle de désir qui me submerge et m’emporte sur notre île-amour. Certitude absolue que désormais je ne serai plus jamais seule.

Et puis, cette renaissance de mon corps, de mes envies, de ma liberté de Femme, de mon animalité, toutes ces découvertes que je te dois.

Comment puis-je être renouvelée  par un amour aussi fort?

Cette houle, cette vague qui gonfle quand je te sens en moi. Tu fais preuve de tant de patience et de douceur, tu es si doux que je sens mon corps s’enrouler autour de toi, se faire cocon de désir jusqu’à ce que cette vague déferle en lentes ondes de plaisir qui me submergent et me transportent au-delà de ce que je croyais possible. Et lorsque, ton désir rejoint le mien, il y a entre nous un tel sentiment de complétude, d’infinitude, de plénitude que je ne peux contenir mon bonheur  que les larmes que je cache sont de vraies perles de joie.

Bien au-delà de la sexualité épanouie que nous partageons, il y a aussi ce besoin impérieux de nous retrouver, cette entente sans dissonance, cette complicité qui nous unit dans la même harmonie. Dans nos rires , dans nos confidences, dans nos silences!

Et puis, il y a  cette confiance totale qui nous libère de toute compromission, de toute mesquinerie. Il nous faut apprendre à apprivoiser ce  dialogue permanent, à nous dire que l’autre peut tout entendre, tout comprendre, parce qu’il a confiance en nous, en notre amour.

Nous serons sans doute amenés à nous dire des paroles qui nous perturberons, parce qu’elles se dresseront entre nous et nos désirs, mais il ne faudra jamais oublier qu’elles seront nécessaires pour pouvoir préserver notre osmose, et aussi ne jamais oublier  qu’elles ne diminueront jamais l’attachement profond qui nous unit.

Je voulais te dire encore plein de choses, mais une autre fois….

Simplement, je te veux  heureux et serein.

Ici et maintenant.

 

nephret.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

flipperine 08/12/2013 01:07

c'est un beau message d'amour que tu lances

RSS Contact