Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

DE L'AMITIE

nephret #Ecriture

A   Jack.... 

 

 

atelier toucher

 

Mon Ami (e).

 

Comme il est doux, comme il est bon en bouche, ce petit mot si grand : Mon Ami (e).

Mais qui es-tu, toi, cet ami si cher, si vital ?

Qui es-tu, toi qui fais que ma vie est en équilibre ?

 

L’Amitié : un cadeau de la vie.

Comment et de quoi naît ce sentiment de complétude ? Qu’est-ce qui fait que, soudain, on sait avec certitude que cet être qui vient de croiser notre trajectoire, va en faire partie, pour une vie, une heure, une éternité, et que quoi qu’il arrive, il sera pour nous une référence. Référence de penser, d’agir, et surtout d’être.

 

L’amitié, ce sentiment rare, est aussi puissante et mystérieuse que l’amour, mais moins compliquée parce que moins pulsionnelle.

L’amour a cette dimension supplémentaire, la dimension charnelle, mais du fait même de cette dimension il est contraint de tenir compte de cette part « animale » qui peut influer le discernement, mais qui la sublime dans le partage et le don renouvelé chaque jour.

 

Dans l’amitié tout est confiance et affection, franchise et honnêteté. La distance  ne saurait l’amoindrir, la présence la  magnifie (rend plus belle) Les échanges  se passent dans l’harmonie.

A un ami on peut se confier, sur que, même s’il n’approuve pas, il ne juge pas – s’il ne comprend pas, il ne condamne pas. On attend aussi d’un ami qu’il nous contredise, qu’il nous fasse réfléchir, qu’il éclaire notre route. Exposer son souci ou son problème à un ami, c’est déjà entrevoir la solution. Deux esprits en union sont plus efficaces qu’un seul  livré à ces inquiétudes.

Il y a réciprocité. Si je peux compter sur lui, il doit pouvoir compter sur moi, quelles que soient les circonstances et les distances.

L’Ami sait écouter avec patience et bienveillance. S’il peut être indulgent, il n’est jamais complaisant ni servile.

Il est un Moi-ami, différent mais semblable, un Moi-ami meilleur et réconfortant.

Devant mon Ami, je peux baisser ma garde, je peux être moi, sans honte et sans crainte, je peux ETRE.

Le sourire de mon Ami, réchauffe mon cœur. Ses peines et ses joies sont les miennes. Notre empathie est une protection contre l’adversité.

Mon Ami est mon besoin qui a trouvé une réponse.

Il est le champ que je sème avec amour et que je moissonne avec reconnaissance.

Il est ma table et mon foyer,  car je viens à lui avec ma faim et je cherche en lui ma paix.

Lorsqu’il me parle de ses pensées, je ne crains pas de lui dire « non », je ne lui refuse pas mon « oui ».

Quand il  est silencieux, nos cœurs se parlent, car en amitié, toutes les pensées, tous les désirs, toutes les attentes naissent et peuvent être partagées, sans mot, dans une joie muette.

Quand nous nous séparons, nous ne sommes pas tristes, car ce que nous aimons, en l’autre, peut être plus clair  en son absence, comme la montagne qu’on voit mieux de la plaine.

Il n’y a d’autre intension dans l’amitié que l’approfondissement de l’esprit.

On donne à son ami le meilleur de soi-même, et lui pareillement.  On ne vient pas le voir avec des heures à tuer, mais avec des heures à vivre, à faire vivre. Il est là pour remplir notre vie, pas notre néant.

Dans la tendresse de l’amitié, il y a le rire et le partage. Le donner-recevoir.

 

L’Amitié fait partie de ces deux choses indispensables :

L’Amour et L’amitié.

Mais contrairement au premier l’Amitié vraie ne saurait causer la douleur.

Pour atteindre à la complétude les deux sont nécessaires.

L’Amour intense est rare et précieux, il demande des soins quotidiens, une attention généreuse de chaque instant.

L’Amitié ne demande que la confiance et le partage.

« Apprivoise-moi, dit le Renard ?

On est responsable de celui qu’on apprivoise, dit le petit Prince. »

Les deux sont nécessaires.

Et, si à cette question : « Veux-tu être mon ami ? Qui sous-entend-Je te propose mon amitié – vous répondez OUI », cet engagement vous lie sans limite de temps ni de lieu ».

 Si je n’étais ton amant, serais-je ton ami ?

Si je n’étais ton ami, serions-nous amants ?

On ne saurait exiger les mêmes qualités, mais l’engagement est aussi important.

Il est parfois difficile de discerner de quoi, de l’amitié ou de l’amour,  sera faite une relation.

Le temps,  l’analyse, l’observation, la qualité des échanges, et le bon état du cœur nous y aideront. La frontière est parfois ténue,  mais cette aventure de toute une vie,  cet accomplissement est l’essence de notre sérénitude.

 

Nous avons parfois des amis....mais c'est un  privilège  d'avoir Un Ami, un vrai...

N'oublions pas de lui dire, souvent,  <Merci d'être Toi>.

 

  merkabat

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

clovis simard 21/03/2012 23:34

Voir mon blog(fermaton.over-blog.com),No-7. - THÉORÈME DE L'AMITIÉ. - UNE VISION ?

nephret 22/03/2012 10:06



Bonjour Clovis,


Merci pour ta visite sur mon blog et ton lien-commentaire.


Je suis allée sur ton site... et j'ai été submergée d'émotion et de ...points d'interrogation:


Je ne suis pas et ma compréhensions des équation est limitée, mais j'ai aimé... comme je t'envie de baigner dans cet univers...merci de m'y avoir invitée. je reviendrai souvent.


Je te souhaite une belle journée


 



P.F.J. 18/10/2010 14:00


Sais-tu, Nephret, que pour moi, il n'y a pas Amour et Amitié ! C'est le même sentiment, le même ressenti mais éprouvé à des degrets différents pour "les autres" ou "l'autre" ! Peut-on avoir une
préférence entre aimer ses parents et aimer ses enfants ? Peut-on aimer différemment sa soeur et une amie qui est aussi proche et peut-être plus proche qu'une soeur ? Pierre


mitou 18/10/2010 08:32


bonjour nephret j espere que tu vas bien,je suis d accord avec toi l amitie nous lie sans limite de temps,ni d heure mais mon avis et que l amitie dure plus longtemps amitiees


RSS Contact