Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de nephret
Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...

LES MOTS

nephret #Textes

Pour les AMI-MOTS...

des mots amis....

Si comme moi vous les aimez, si comme moi vous pensez qu'ils ont une vie à vivre, alors ouvrez-leur la fenêtre sur l'infini...et les mots seront à jamais vos amis.

surrealisme019 (2)

Les Mots

 

 

J’ai toujours été fascinée par les mots. Cela a commencé lorsque j’ai eu deux ans. Les amis de mes parents avaient une librairie et pour mes deux ans ils m’ont offert mon premier livre : Les malheurs de Sophie – un grand livre  (21x30) pour moi plein de lettres et d’images.

Papa me racontait l’histoire et je lui ai demandé comment il savait quand il fallait tourner la page.

C’est les mots qui me le disent, a-t-il  répondu, et avec son doigt il m’a montré un mot.

Je le regardais, émerveillée et admirative, il savait…il savait.

Alors il m’a expliqué comment les lettres donnaient les mots, et quand on savait les reconnaître, on pouvait lire TOUS les livres.

J’étais bouche-bée, avide de savoir…..de lire TOUS LES LIVRES

J’ai tout de suite voulu apprendre, et à deux ans et demi, je connaissais mes lettres et je reconnaissais des mots au hasard dans une phrase.

Cette passion pour les mots ne m’a jamais quittée. Je lisais, lisais. A huit ans, maman me grondait car je restais éveillée trop tard dans mon lit pour finir…..

Une page, un chapitre, une ligne, mais toujours plus

Les mots,  ces amis qui me portent depuis plus d’un demi-siècle…..

------------------------------------------

Il y a les mots que l’on mérite, parce qu’on a été les chercher, des mots qui peuvent changer la vie.

Il y a des mots qui viennent à nous, sans le vouloir, comme s’ils naissaient de notre souffle, des mots tombés du ciel sans qu’on sache pourquoi, des mots magiques.

Il y a des mots qui s’épanouissent, qui procurent un bienfait, plus tard, quand vient le moment de les entendre.

Il y a des mots qu’il faut garder secret, qu’il faut laisser germer en soi. Ceux-là évoluent et leurs effets se modifient selon les moments. Le même mot, inoffensif, lorsqu’il est solitaire, peut se révéler différent selon la façon dont il est accompagné ou prononcé.

Mais tous les mots ne sont pas bons à dire.

Un mot peut tuer. Alors il existe des mots pour contrer, affronter, interdire ou dire non.

Il y a des mots qui font vivre.

Qui n’a jamais rêvé d’un ami qui pourrait tout recevoir, tout comprendre, les angoisses, les échecs, les victoires, les secrets, sans juger ni trahir ?

Les mots sont des amis.

On peut soigner le chagrin en quelques mots.

On peut, en quelques mots, rendre à l’autre le principal : la permission d’aimer.

Donner est le seul moyen. Donner ce qu’on a reçu et peut-être pas entendu. Donner ce qui aurait éclairé ma route……si j’avais su !! Parce qu’il ne faut jamais arrêter le partage tant qu’on est vivant.

Si les mots nous constituent, eux seuls peuvent nous venir en aide, grains de sable de l’édifice de notre humanité, les mots sont notre fil conducteur.

Mots de tous les jours, rassurants, sans surprise, mots des habitudes, vidés de leur substance, de leur force, parce qu’on ne les entend plus. Le bonjour banal, automate, dépourvu d’humanité, passe partout, pauvre bonjour…..lui qui porte en lui l’espérance d’une nouvelle journée, d’une nouvelle vie…..Toute vie dans un BONJOUR !

 

Il y a des mots oubliés

 

Il y a des mots que l’on entend longtemps après qu’ils ont été prononcés.

 

Les mots se regroupent en phrases, phrases de pisteurs, qui traquent les embûches du chemin et la manière de les contourner. Petites vérités trouvées en soi…ou chez un autre et que l’on fera notre Il y a des mots qui se pressent sur la langue et qu’on retient de peur de se livrer, de se montrer vulnérable. Les mots que l’on ne dit pas, par peur de l‘effet boomerang, celui des mots que l’on reçoit en retour.

Oser…. Oser dire le mot qui fait mal, à soi, à l’autre, le mot qui tranche, qui remet les choses en place, en harmonie. Pourquoi taire les mots qui libèrent. Au nom de quoi les tuer avant qu’ils aient vu le jour. Chaque mot a droit de vie. Il existe, même au fond de notre subconscient, il existe et doit voir le jour. Pour un ADIEU combien de JE T’AIME, pour un AU-REVOIR combien de BIENVENUE, combien de mots avortés, et pourtant….

Il est si simple de dire avec les mots qu’il faut même les choses les plus difficiles. Il suffit de le vouloir, il suffit de décider d’être vrai.

Oui, mais voilà…..

Mes mots ne sont pas vos mots, et la phrase qui leur donne vie n’est pas la votre, alors que retiendrez-vous de mes mots ?

Oh, bien sur, vous en discernerez le sens, mais mes mots ne trouveront pas forcément un écho dans vos mots. Mais il faut avoir le courage d’essayer, oser parler, oser dire, l’impensable, le douloureux, oser dire la joie, le bonheur, l’amour.

De ces mots lâchés, presque naufragés, il restera bien quelque chose, et alors d’autres mots viendront en échange, ils s’apprivoiseront et s’uniront, et tout sera clair. Ce ne sera peut-être pas simple, ce ne sera peut-être pas bien, mais il n’y aura plus d’incompréhension. Cela ne veut pas dire que tout sera beau, gai, lumineux, mais même si c’est noir, triste, brisé, cassé, ce sera clair. Alors d’autres mots pourront naître et s’épanouir, prendre vie.

 

Mots d’amour, mots d’amitié, uniques, complices. Mots d’empathie (ta peine dans mon cœur) mots de désir, de tendresse….

Mots de dépit, de dégoût, mots d’adieu, de douleur, de souffrance, mots ennemis, éculés, galvaudés….

 Mais DES MOTS.

Les mots pour le dire, pour écarter l’ambigüité, le flou, le non-dit, le mensonge.

 

Si je pouvais donner tous mes mots d’amitié, d’espoirs, de tendresse, de douceur….tous ces mots qui soulagent et réconfortent…

Mais aussi mes mots de colère, de révolte, mes mots de refus, mes mots noirs, mots d’horreur et de désespoir…..

 

Tant de mots pour aimer et pour haïr,

Tant de mots, comme autant de sanglots,

Tant de vies……..perdues et retrouvées

Tant de joies et tant de peines

Un seul mot

 

Fotolia 20334772 XS

 

 

AIMER

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pierre 21/09/2011 10:04


Je te remercie de ce texte vraiment touchant et superbe, avec ta permission j'ai envie de mettre un lien vers ton blog pour qu'on te découvre mieux ,car ce blog est riche de mots


nephret 21/09/2011 13:18



Merci, mon Ami Pierre, pour ton comentaire encourageant, et c'est avec joie, reconnaissance et humilité que je t'accorde ma .


Merci aussi à toi pour les voyages en tout genre que nous faisons grâce à ton blog.


Amitié


 



RSS Contact